Journal
planches potagères paillage

En hiver, je taille et je paille.

Les premiers froids sont là, les feuilles des arbres ne sont pas encore toutes parterre mais la nature se met au repos et ça se voit.

Pour nous c’est le meilleur moment pour mettre en place le paillage des futures planches qui seront cultivées au printemps, potager, verger, plates-bandes de fleurs, tout peut (pour ne pas dire doit) être paillé.

Le paillage peut-être issu des feuilles mortes qui sont là en grand nombre à cette époque, ou de vieux foin, comme sur notre photo, ou encore de Bois Raméal Fragmenté (BRF), ou encore s’il vous reste des cartons marrons, sans encre, de la laine de mouton, de la paille (bio),… bref tout ce qui est biodégradable et qui peut se décomposer sans polluer votre sol, sera fort utile pour plusieurs raisons.

Paillage de feuilles mortes, en zone venteuse il faudra mettre un matériaux comme de la paille ou du foin par dessus en fine couche pour faire un maillage et éviter que les feuilles s’envolent.
  • Il protégera le sol du gel et permettra à la faune de continuer son travail de transformation des végétaux en place en humus
  • Il nourrira cette faune et lui permettra de se multiplier pour obtenir un “labour” ou plutôt une aération des parties choisies et permettra un meilleur enracinement des futures plantations
  • Il empêchera les plantes en place de continuer leur cycle et s’il est assez épais (on peut aller jusqu’à 20cm), permettra de faire disparaitre les annuelles sauvages et facilitera le désherbage des vivaces au printemps
  • Par la suite, il permettra de garder l’humidité au sol empêchera le dessèchement dû au soleil et à la chaleur et évitera un grand nombre d’arrosages
  • Il protégera le sol de la battante de la pluie (phénomène qui tasse et forme une croûte solide en surface)
Plantules de haricots poussant dans du BRF au printemps. Le BRF a été mis en place l’automne précédent.

Chaque matériaux utilisé à ses petites caractéristiques, certains apportent beaucoup d’azote et il vaut mieux les utiliser avec parcimonie (matériaux “verts” comme la tonte de gazon, on ne mettra pas une couche trop importante, 10cm max).

Le BRF est aussi à utiliser en couche pas trop épaisse (10cm suffisent) et pour les plantes annuelles il sera mis en place à l’automne, pour éviter une faim d’azote.

La taille des arbres se fait de novembre à mars !

Paillage arbres
Paillage et protection des arbres.

En effet, c’est le meilleur moment, la partie aérienne de l’arbre est au repos et il n’y a pas de nichée d’oiseaux à cette période, en tout cas chez nous, en Haute-Savoie!

De plus on pourra utiliser directement les branchettes coupées, voire recoupées en plus petits morceaux, ou encore mieux, broyées si on dispose d’un broyeur.

Elles seront mises en place dans nos planches de cultures, au pied des arbustes fruitiers qui les adorent (framboisiers, cassissiers, groseilliers,… sur les planches de fraises, ou au pied des arbres fruitiers.

L’humus crée par ce bois découpé ou déchiqueté sera très favorable à la microfaune du sol et croissance des plantes.

Toutes les essences peuvent être utilisées, même celles dont les feuilles sont riches en tanins, (chêne, noyer,…), les résineux, les tailes de tuyas peuvent aussi entrer dans la composition de votre paillage à condition qu’elles ne soient pas majoritaires. Certains, comme Philip Forrer qui cultive sur buttes, utilisent uniquement des résineux. Je vous invite à regarder la vidéo de Philip, très inspirante même si je n’utilise pas le système de butte,…mais le sujet fera l’objet d’un autre article!

Bon paillage et bonne taille à vous!

Si vous souhaitez commenter ou si vous avez des questions n’hésitez pas à le faire ci-dessous.

7 commentaires sur “En hiver, je taille et je paille.

  1. Bonjour,
    Plantation de haricots dans du BRF. A quel moment ont été plantées les graines de haricots? Sont-elles placées à travers le BRF?
    Peut-on superposer des couches de paillage de nature différente?
    Merci de votre réponse.
    Brigitte

    1. Bonjour Brigitte,
      Les haricots sont semés au printemps comme en jardinage sur sol nu.
      Ils sont posés sur le sol (ils doivent être en contact avec la terre), puis on remet le paillage dessus (environ 5cm au debut), lorsque les plantules ont atteint 10cm environ on remet 5cm de paillage, comme un buttage traditionnel.
      Vous pouvez soit écarter le paillage sur une ligne, semer en ligne et remettre le paillage, soit écarter le paillage tout les 10-15cm et semer en poquet.
      Oui c’est même recommandé de mettre différents matériaux de paillage pour favoriser un équilibre entre matière carbonée et matière azotée. Le brf lui se met de préférence à l’automne ou pendant l’hiver. Si vous devez le mettre au printemps alors il faudra ajouter de la matière azotée pour éviter les carences au démarrage des légumes.

  2. BONJOUR
    j’espère que vous allez bien
    ‘j’ai assisté cette été à votre cours de permaculture c’était génial….le paillage (paille et foin) doit il être bio…. difficile à trouver je dirai impossible….. et en grande surface les prix sont exorbitant.
    ou puis je m’en procurer, je suis en vallée verte
    êtes vous toujours favorable pour donner des branches d’osier tétards de couleur
    merci de votre réponse
    cordialament

    1. Bonjour,
      Merci pour le message, effectivement pas de paille bio en vallée car pas de culture de céréales. Du foin il y en a, renseignez-vous auprès d’agriculteurs qui vendent du foin de l’an passé s’ils en ont. Sinon la nature environnante donne des matériaux comme les feuilles mortes et branches tombées au sol. Pensez aussi au broyât de branches que l’on peut trouver auprès de paysagistes, si vous ne taillez pas de haies. Bien sûr pas de soucis pour les boutures d’osiers. À bientôt!

      1. BONJOUR
        Merci de votre réponse . J’ai pailler avec des feuilles mais pas assez…vous me parlez de vieux foin faut il qu’il soit bio …pour les boutures d’osiers ( actuellement le sol est déjà gelé)… est ce que je dois attendre le printemps et quand pouvez vous me fixer un rendez vous.
        A bientôt

        1. Bonsoir Marie-France,
          Il n’y a pas à ma connaissance de label bio pour le foin. C’est de l’herbe, donc c’est un produit qui n’est pas traité. Par contre les champs ont pu recevoir des engrais et/ou des purins.
          L’idée c’est de faire au mieux avec ce que vous pouvez trouver dans votre entourage, en observant.
          Pour l’osier contactez-moi au printemps, à partir de début avril.
          Bonne soirée!
          Laure

Laisser un commentaire