Journal

L’histoire du lieu, naissance d’un jardin

C’est pendant l’hiver 92-93 que nous avons décidé de poser nos valises dans ce petit coin de paradis. Au début il y avait 3 vieux poiriers, 3 vieux pruniers… et des vaches jusqu’à la porte de la maison. Lentement mais sûrement, nous avons construit un nouvel endroit, beaucoup semé et planté pour nourrir notre famille, changé nos habitudes de consommation et de vie, élevés nos enfants, qui se sont épanouis depuis!

  • Nous avons réussi le pari un peu fou de l’autonomie en légumes et fruits adaptés à notre climat et même un peu plus. Tout ça avec un respect profond pour la nature et sans jamais utiliser de produits chimiques, à 860 m d’altitude avec des périodes de cultures très courtes (mais intenses!).

  • Nous avons développé des méthodes simples, pratiques, qui demandent peu d’efforts physiques et adaptées aux exigences de notre terroir et de notre climat montagnard. La permaculture s’est imposée d’elle même dans les années 2000 et depuis reste un des piliers de ces méthodes.
  • Chaque année de nouveaux arbres sont plantés, semés, greffés, de nouvelles plantes d’ici ou venues d’autres horizons sont introduites dans ce jardin qui n’en fini pas de grandir. En ce moment nous cultivons environ 700 m2 de potager incluant un jardin d’aromatiques et de plantes médicinales. Plusieurs vergers, d’âges différents, conduits soit comme des vergers traditionnels (avec toutefois un paillage aux pieds), soit en agroforesterie, avec, entre les rangées d’arbres des blés anciens et des engrais verts mellifères. Les différentes parcelles sont bordées de haies sauvages, vannières et fruitières, de bois d’oeuvre aussi. Nous cultivons des blés anciens, de montagne, pour la fabrication de notre pain.
  • Stagiaires dans les blés

      Le lieu est maintenant ouvert pour des stages et des ateliers, des rencontres autour de la permaculture, des savoirs-faire, de l’écologie, de la biodiversité,…

Laisser un commentaire